dimanche 26 mars 2017

[Chronique] La femme au carnet rouge de Antoine Laurain






Titre : La femme au carnet rouge

Auteur : Antoine LAURAIN

Genre :  Romance

Thèmes abordés : première rencontre, recherche,

Année de parution : 2015








Résumé

Un matin à Paris, alors qu'il ouvre sa librairie, Laurent Letellier découvre dans la rue un sac à main abandonné. Curieux, il en fait l'inventaire et découvre, faute de papiers d'identité, une foule d'objets personnels : photos, parfum... et un carnet rouge rempli de notes. Désireux de retrouver la propriétaire du sac, Laurent s'improvise détective. A mesure qu'il déchiffre les pages du carnet contenant les pensées intimes de l'inconnue, le jeu de piste se mue progressivement en une quête amoureuse qui va chambouler leurs vies.
 ~~~~
Mon avis

Je suis tombée un peu par hasard sur ce titre en feuilletant le catalogue numérique de ma bibliothèque. Le résumé m'a un peu fait rappeler les romans de Nicolas Barreau, que j'aime beaucoup, je suis donc partie à l'aventure de ce court roman tout léger.

Laure se fait agresser et voler son sac à main. Laurent retrouve le sac qui, bien évidemment ne compte plus ni téléphone ni portefeuille mais tout un tas d'objets éclectiques, autant d'indices pour retrouver la propriétaire. Propriétaire qui est en fait coincée dans un lit d'hôpital, dans un coma post traumatique.
Nous suivons donc Laurent dans son jeu de piste.

C'est un roman plutôt court que j'ai lu quasi d'une traite.
J'ai trouvé l'histoire agréable et légère, pas de méchants (si ce n'est l'agresseur de Laure a qui l'auteur ne consacre qu'une poignée de lignes), que des gens gentils, prêts à aider leur prochain. Et c'est plaisant, de temps en temps de lire de bons sentiments.

Concernant les personnages, du côté de Laurent, je n'ai aimé que lui. Le peu qu'on apprenne de Claire, Bernard et Dominque m'a suffit pour ne pas les apprécier. Quant à Chloé, je susi partagée...un peu tête à claque l'ado !

Les différents clins d'oeil aux auteurs de talent au fil des pages m'a bien plu également (Modiano, Mallarné, Nothomb, etc...)

Le style m'a par contre franchement dérouté.
Les dialogues sont noyés dans le texte : sans un minimum de concentration, impossible de faire la différence entre la narration pure, les dialogues, les pensées des protagonistes et ce qui est effectivement dit. Ce n'est pas un style qui me convient mais je dois bien reconnaître que vu la longueur de cette histoire, ça n'est pas gênant.

Un roman fleur-bleue ou le sac à main d'une femme est un personnage à lui seul ;)

 ~~~~

Incipit

Le taxi l’avait déposée à l’angle du boulevard. Elle n’avait que cinquante mètres à faire pour revenir chez elle. La rue était éclairée par les réverbères qui coloraient les façades d’une lumière orange, et pourtant elle s’était méfiée, comme toujours en pleine nuit. Elle s’était retournée et n’avait vu personne. La lumière de l’hôtel juste en face inondait le trottoir entre les deux arbustes en pot qui signalaient l’entrée du trois-étoiles. Elle s’était arrêtée devant la porte, avait ouvert le zip central du sac pour chercher son trousseau de clés avec son passe Vigik, et puis tout était allé très vite. Une main avait agrippé la sangle, une main sortie de nulle part et appartenant à un homme brun, vêtu d’un blouson.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire