mercredi 23 novembre 2016

[Chronique] Nahash - épisode 1 de Savanah Wolf






Titre : Nahash

Auteurs : Savannah WOLF

Genre : Aventure

Thèmes abordés : pirate

Année de parution : 2016







Résumé 

Eden, jeune Anglais en fuite, muet et rejeté de tous, pensait qu'il avait déjà tout vécu, que rien de pire ne pouvait lui arriver. Lorsque, à demi mort, il voit se balancer sous ses yeux un médaillon frappé d'une torche renversée, il comprend que le cauchemar ne fait que commencer...

Diego Ángel, capitaine pirate Espagnol dont la cruauté n'est plus à démontrer, n'a ramassé sur ce navire marchand qu'un chien d'Anglais crasseux et loqueteux. Il le tuera dans la journée, à moins qu'il ne l'offre à ses hommes avant le soir.

Mais il suffit du seul mensonge d'un jeune mousse pour enrayer la bonne marche des événements. Et l'impitoyable capitaine Ángel va rapidement apprendre à ses dépends qu'un misérable muet décharné peut devenir la plus terrible des menaces..

 ~~~~

Mon avis 

Il ne s'agit pas là d'un style que je suis habituée à lire mais ça a été une très agréable découverte. Nous suivons donc Eden, jeune muet Anglais sur le navire du terrible Diego Angel.
L'ambiance est très très sombre et très bien rendue. On imagine très aisément, malgré le fait que les descriptions sont peu présentes, le navire, la cabine du capitaine, le pont...Bref, on est embarqué sur La Tormenta à nos risques et périls.  En effet, il y a un certain nombre de scènes assez dérangeantes, violentes, mais il n'en faut pas moins pour asseoir la réputation de Diego Angel.

L'histoire est bien ficelée, il y a surtout des dialogues ce qui rend le récit beaucoup plus vivant.

Le style de l'auteur est excellent, fluide, agréable à lire, le vocabulaire est étoffé.
Un petit bémol néanmoins concernant les passages en Espagnol.ou en Anglais
J'ai par exemple été surprise du choix d'écrire tout un dialogue complètement en anglais alors que plus tôt, lorsque la langue anglaise est utilisée, il est simplement précisé que la personne parle en anglais mais cela reste en français dans le texte. C'est assez secondaire et ne gache en rien l'histoire mais ça  m'a un peu titillé ;)

C'est un titre à conseiller à toutes les personnes appréciant lunivers de la piraterie, l'aventure, les secrets....

Ce premier opus est vraiment très prometteur


 ~~~~


Incipit
–        Radcliffe, regarde...

Kane s'approcha d'un gigantesque globe terrestre. Fait d'un cuivre luisant, il tournait lentement sur son socle de bronze et d'acajou. Sous la lueur des massifs chandeliers, l'imposante planète continuait sa course sous les yeux fascinés d'un garçonnet aux cheveux blonds et aux yeux clairs.Son père, Kane, un homme à la stature imposante, posa une main sur la frêle épaule de son enfant et l'autre vint effleurer la surface ciselée de la mappemonde, sans pour autant en arrêter la course tranquille et inexorable. L'homme et le petit se trouvaient dans une grande salle des cartes, au centre de laquelle trônait une table de travail. Les murs, s'ils n'étaient pas couverts de planisphères ou de détails de plans de capitales du monde entier, arboraient des bibliothèques dont les rayons s'affaissaient très légèrement sous le poids des volumes qui les remplissaient.





Et Comme d'habitude chez Karine Giébel, la fin est tout sauf positive.
Tout le monde meure.
Les vrais gros énormes méchants s'en sortent sans une éclaboussure
Je crois que c'est ce qui me déroute le plus : il n'y a finalement aucun morale. Ainsi va la vie....C"est ce qui rend crédible ces romans...pas de happy end...comme dans la vraie vie...
Les pourris s'en sortent toujours. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire