lundi 3 octobre 2016

[Chronique] Tombée pour lui de Claire Bianchi






Titre : Tombée pour lui

Auteur : Claire BIANCHI

Genre : Chick lit

Thèmes abordés : séduction, maladresse

Année de parution : 2016







Résumé 

Je m’appelle Louise, j’ai 30 ans, je suis rousse et j’ai deux mains gauches. Jusqu’ici, je m’en accommodais plutôt bien. Mais ça, c’était avant que je rencontre l’homme de ma vie ! Bien décidée à mettre toutes les chances de mon côté, j’ai décidé de me guérir une bonne fois pour toutes de ma maladresse congénitale ! Armée d’une volonté à toute épreuve, je me suis lancée dans un véritable parcours du combattant peuplé d’entraîneurs pour le moins originaux… mais il en faut plus pour m’arrêter, croyez-moi. Même les catastrophes au bureau ou les idées saugrenues d’Agathe, ma complice de toujours, ne pourront me détourner de mon objectif.
Vous voulez tout savoir de mes péripéties ?
Embarquez avec moi !

Mon avis

"Tombée pour lui" nous plonge dans la quotidien de Louise, personnage aussi maladroit qu'attachant. Persuadée qu'elle a rencontré l'homme de sa vie, elle souhaite se débarasser de sa maladresse. Pour ce faire, elle se fait aider d'un coach qui l'entraine dans différents "cours" aussi nombreux que variés. Chaque "enseignant" est plein de charme et a la faculté de faire ressortir les qualités de Louise.
Dans son entourage, nous comptons également Agathe, sa meilleure amie et Tony, le gérant de leur "QG", le petit restaurant ou Agathe et Louise se retrouvent volontiers.

L'intrigue est originale et m'a un peu fait penser à un parfait mélange de Bridget Jones et de "Ta deuxième vie commence le jour ou tu comprends que tu n'en as qu'une".

Par ailleurs, l'humour y a une bonne place !

Claire Bianchi signe un roman chicklit de qualité, plein de pep's et de fraicheur : Un roman feel good à lire sans hésiter !

Vous trouverez "Tombée pour lui" dans le store de kobo   
Et Comme d'habitude chez Karine Giébel, la fin est tout sauf positive.
Tout le monde meure.
Les vrais gros énormes méchants s'en sortent sans une éclaboussure
Je crois que c'est ce qui me déroute le plus : il n'y a finalement aucun morale. Ainsi va la vie....C"est ce qui rend crédible ces romans...pas de happy end...comme dans la vraie vie...
Les pourris s'en sortent toujours. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire