mercredi 15 juin 2016

Les acquisitations de la semaine

Aujourd'hui, je vais me pencher davantage sur les 2 ouvrages que j'ai reçu dans mon swap :

Isabelle a selectionné pour moi un roman d'Helen Dunmore  : "The Lie". 
La traduction française porte le titre de : "Le mensonge de Daniel Branwell"

Le résumé est alléchant et ce titre est déjà en haut de ma PàL de juillet (si tant est que j'arrive au bout de celle de juin^^)



Cornwall, 1920
A young man stand looking out to sea
Behind him,the horror of the trenches and the most intense relationship of his life
Ahead of him the terrible unforeseen consequences of a lie.

Traduction personnelle à la one again :
Cornwall, 1920
Un jeune homme se tient face à la mer.
Derrière lui, l'horreur des tranchées et la relation la plus intense de toute sa vie.
Ce qui l'attend : Les conséquences aussi terribles qu'imprévisibles d'un mensonge

***

Avec le 2e livre de ce swap, on fait un bond jusqu'à la 2e Guerre mondiale avec "L'écriture ou la vie" de Jorge Semprun.
Ravie pour plusieurs raisons
1) un auteur que je n'ai jamais lu
2) un auteur espagnol (je n'ai à mon actif qu'un seul auteur espagnol - Carlos Ruiz Zafon)
3) une période de l'histoire que j''adore" même si le mot n'est pas vraiment adapté.

Déporté à Buchenwald, Jorge Semprun est libéré par les troupes de Patton, le 11 avril 1945. 
L'étudiant du lycée Henri-IV, le lauréat du concours général de philosophie, le jeune poète qui connaît déjà tous les intellectuels parisiens découvre à Buchenwald ce qui n'est pas donné à ceux qui n'ont pas connu les camps : vivre sa mort. Un temps, il va croire qu'on peu exorciser la mort par l'écriture. Mais écrire renvoie à la mort. Pour s'arracher à ce cercle vicieux, il sera aidé par une femme, bien sûr, et peut-être par un objet très prosaïque : le parapluie de Bakounine, conservé à Locarno. Dans ce tourbillon de la mémoire, mille scènes, mille histoires rendent ce livre sur la mort extrêmement vivant. 
Semprun aurait pu se contenter d'écrire des souvenirs, ou un document. Mais il a composé une œuvre d'art, où l'on n'oublie jamais que Weimar, la petite ville de Goethe, n'est qu'à quelques pas de Buchenwald.

***

Un numérique, j'ai fait l'acquisition de la suite de "Avant toi", "Après toi" de Jojo Moyes.


Je n'étais pas forcément chaude pour la suite d'Avant toi, qui, à mon sens, se suffit à lui même mais a curiosité à pris le dessus. 



Et voilà, je lui pas super vite en ce moment et j'ai de plus en plus de livres, c'est juste une catastrophe ;) 
Encore 3,5 semaines avant les vacances....Hâte de me gaver de lectures pendant 2 semaines !! 






2 commentaires:

  1. J'ai aussi craqué pour le dernier Moyes !

    RépondreSupprimer
  2. The lie a l'air sympa. Pas très joyeux mais intéressant... je voudrais savoir de quel mensonge il s'agit ;)

    RépondreSupprimer