samedi 2 mai 2015

[Sorties] la semaine du 4 mai 2015

Javais réussi à ne pas trop aigmenter ma PàL et ma Wish-list mais cette semaine ne va pas vraiment aider à me limiter.


Certains auteurs qui ont toute ma confiance sans qu'il me soit nécessaire de lire la 4e de couv ont la part belle cette semaine.

1) L'art de ne pas rompre de Daniel Glattauer
Auteur autrichien, il a, à son actif, de nombreux titres. Mais il n'est que peu traduit en France. Seuls "quand souffle le vent du Nord" et "La 7e vague" ont été traduits. Je les ai lus tous les 2 et j'ai beaucoup aimé. Il me tarde donc de lire cette nouvelle traduction.



Joana et Valentin, qui se sont rencontrés des années plus tôt en faisant de la plongée, heureux parents de deux enfants, sont en pleine crise conjugale. Ils n’arrivent plus à se parler, ne se supportent plus, se disputent sans cesse. Pour tenter de sortir de cette impasse et de retrouver l’harmonie de leurs premières années de vie commune, ils décident de se faire aider par un conseiller conjugal. Mais à peine entrés dans le cabinet du thérapeute, ils recommencent leurs querelles stériles et chacun essaie de prendre le conseiller à témoin des défauts de l’autre. Celui-ci leur propose bien quelques exercices afin de rétablir le dialogue, mais en vain. Soudain, un téléphone portable sonne. Le conseiller s’excuse et sort du cabinet. Peu après, il revient, l’air absent et, de but en blanc, demande à Joana et Valentin pourquoi ils ne se séparent pas. Joana et Valentin vont dès lors changer de ton...



2) Maman à tort de Michel Bussi
On ne le présente plus...Michel Bussi fait partie de mon projet "100% bibliographie complète" ^^





Mardi 2 novembre 2015. Lorsque Vasile, psychologue scolaire, se rend au commissariat du Havre pour rencontrer la commandante Marianne Augresse, il sait qu'il doit se montrer convaincant. Très convaincant. Si cette fichue affaire du spectaculaire casse de Deauville, avec ses principaux suspects en cavale et son butin introuvable, ne traînait pas autant, Marianne ne l'aurait peut-être pas écouté. Car ce qu'il raconte est invraisemblable : Malone, trois ans et demi, affirme que sa mère n'est pas sa vraie mère. Sa mémoire, comme celle de tout enfant, est fragile, elle ne tient qu'à un fil, qu'à des bouts de souvenirs, qu'aux conversations qu'il entretient avec Gouti, sa peluche… Vasile le croit pourtant. Et pressent le danger. Jeudi 4 novembre 2015, tout bascule. Le compte à rebours a commencé. Qui est Malone ?


3) La ville orpheline de Victoria Hislop
Je n'ai lu que l'île des oubliés mais j'ai eu un vrai coup de coeur pour ce roman, plusieurs de ces ouvrages sont déjà dans ma PàL. Celui là la rejoindra tout bientôt


Été 1972. La ville de Famagouste, à Chypre, héberge la station balnéaire la plus enviée de la Méditerranée, cité rayonnante et bénie des dieux. Un couple ambitieux ouvre l'hôtel le plus spectaculaire de l'île, Le Sunrise, ou Chypriotes grecs et turcs collaborent en parfaite harmonie. Deux familles voisines, les Georgiou et les Özkan, sont de celles, nombreuses, venues s'installer à Famagouste pour fuir des années de troubles et de violences ethniques dans le reste de l'île, ou la tension monte. Lorsqu'un putsch grec plonge l'île dans le chaos, celle-ci devient le théâtre d'un conflit désastreux. La Turquie envahit Chypre afin de protéger sa minorité sur place, et Famagouste est bombardée. Quarante mille personnes, n'emportant que leurs biens les plus précieux, fuient l'armée en marche. Qu'adviendra-t-il du Sunrise et des deux familles restées dans la ville désertée ?


4) L'accro du shopping à Hollywood
J'ai lu toute la série de l'accro du shopping et j'avoue que de volume en volume, j'étais de plus en plus déçue. J'avais trouvé le 6e franchement mauvais. Toutefois, je suis quand même curieuse de lire ce 7e tome car dans sa globalité, Sophie Kinsella est une auteure de Chick-lit que j'apprécie lire



Depuis qu’elle s’est installée à Los Angeles avec Luke et Minnie, Becky croit vivre un conte de fées. La Cité des Anges ! Hollywood ! A elle les premières glamour, le shopping sur Rodeo Drive, le job de rêve d’habilleuse de star ! En vérité, Becky s’ennuie un peu. Luke est trop occupé à gérer la carrière de la superstar Sage Seymour, elle n’a été invitée à aucune soirée et pas évident de se faire de nouveaux amis quand on ne connaît que les employées du spa. Heureusement, tout cela va changer : Suze arrive, avec mari et enfants ! A elles la belle vie, Hollywood, les voici ! Sauf qu’au pays des stars, les apparences sont souvent trompeuses et notre incorrigible accro va vite comprendre à ses dépends que derrière les paillettes règne un monde sans pitié. Aveuglée par les sunlights, désireuse de se faire une place dans la A-list, Becky pourrait bien se brûler les ailes, et mettre en danger ce qu’elle a de plus cher : son couple, sa famille, son amitié avec Suze… A Hollywood plus qu’ailleurs, il n’y a pas de place pour les sentiments.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire