dimanche 26 avril 2015

[Chronique] Ne lâche pas ma main de Michel Bussi

Infos Livre




Titre : Ne lâche pas ma main

Auteur : Michel Bussi

Année de parution : 2013

Genre : Policier











Résumé

Un couple amoureux dans les eaux turquoise de l'île de La Réunion. Farniente, palmiers, soleil. Un cocktail parfait. Pourtant le rêve tourne au cauchemar. Quand Liane disparaît de l'hôtel, son mari, Martial Bellion, devient le suspect n°1. D'autant qu'il prend la fuite avec leur fille de six ans. Barrages, hélicoptères... la course-poursuite est lancée au coeur de la population la plus métissée de la planète. Et si cette chasse à l'homme, ponctuée de cadavres, dissimulait la plus redoutable des manipulations ?

Mon avis
  • L'histoire
Lorsque Martial déclare al disparition de sa femme et que absolument TOUT l'accuse, on est évidemment convaincus que ce n'est pas lui...Et pourtant, je dois bien reconnaitre que j'ai quand même eu  quelques doutes quand les cadavres se sont enchainés et quand on apprend qu'il a un lien avec la mort de son fils, 10 ans plus tôt...Ca fait beaucoup pour un seul homme.
Tout au long du livre, j'ai essayé de trouver le coupable idéal, j'ai essayé de démêler ce sac de noeuds, tout en me délectant de cette lecture. Bien entendu, je n'ai pas réussi avant les dernières pages...
Comme d'habitude avec Bussi, c'est une histoire bien menée ou il distille avec talent de très maigres informations pour qu'on morde à l'hameçon, pour qu'on aille ou il veut nous mener... Et Bussi, je le suivrais au bout du monde !

  • Les personnages
Ils sont assez nombreux, mais nous suivons surtout Martial et sa petite Sofa. Nous suivons aussi Aja, la gendarme et son collègue Christos.
Tous ces personnages sont bien développés, on s'attache très facilement à eux.
J'ai été impressionnée par le sang froid de Martial, par le courage de Sofa, par le professionnalisme de Aja. J'ai eu un petit coup de coeur pour le personnage de Christos.    
  • Les descriptions, l'environnement
Merveilleux !! On se mêle à la population locale, on découvre les coins et recoins de l'île. Bussi sait décrire ces lieux sans lourdeur, sans ennui. On voyage à chaque page !  
  • Le style d'écriture
Les points de vue changent selon les chapitres. Nous avons parfois le point de vue de Martial, celui d'Aja, de Christos, d'Imelda, de Eve-Marie, même de personnages encore plus secondaires ....Et lorsque nous avons le point de vue de la petite Sofa, on passe à la première personne.
Pendanr la course poursuite, on jongle entre les 2 camps : parfois nous poursuivons martial et parfois nous sommes poursuivis par les forces de l'ordre.
Le rythme est haletant, soutenu. 
  • Ce que j'ai le plus aimé
Comme d'habitude avec cet auteur : le dénouement.
Mais j'ai aussi vraiment apprécié découvrir l'île de la réunion, ce melting pot, ce vocabulaire particulier.... 
  • Ce que je n'ai pas apprécié
La mort d'Imelda, j'ai failli pleurer didonc (mais j'étais dans le bus :p ) 
  • Ma note finale
4,5/5
Un Bussi absolument génial. C'est le 4e que je lis et je pense qu'il passe devant Nymphéas noirs dans mon "top Bussi"
Il me tarde de lire le prochain "Maman a tort"



1 commentaire:

  1. C'est étrange comme d'une personne a l'autre les avis changent !! Moi tu l'as vu, j'ai pas du tout accroché !
    Comme quoi ! ^^

    RépondreSupprimer