samedi 25 avril 2015

[Chronique] l'instant présent de Guillaume Musso

Infos Livre




Titre : L'instant présent

Auteur : Guillaume Musso

Année de parution : 2015

Genre : Contemporain









Résumé

Lisa et Arthur n'ont rendez-vous qu'une fois par an.
Il passe sa vie à la chercher...elle passe la sienne à l'attendre.

Lisa rêve de devenir comédienne. Pour payer ses études d'art dramatique, elle travaille dans un bar de Manhattan. Un soir, elle fait la connaissance d'Arthur Costello, un jeune médecin urgentiste. Leur complicité est immédiate. Pour le séduire, Lisa est prête à tout. Dans une ville-labyrinthe qui n'offre aucun répit, elle prend tous les risques. Mais Arthur n'est pas un homme comme les autres. Bientôt, il révèle à Lisa la terrible vérité qui lui interdit de l'aimer : " Ce qui m'arrive est inimaginable, et pourtant bien réel... "
Dans un New York plus imprévisible que jamais, Arthur et Lisa vont lier leur destin pour déjouer les pièges que leur impose le plus impitoyable des ennemis : le temps.

Mon avis
  • L'histoire
Etrangement, j'ai trouvé que le résumé de la 4e de couverture ne reflétait pas vraiment ce qu'on allait découvrir en lisant les pages. Mais j'en ai pas moins apprécié l'histoire.
Costello, le héros, est pris au piège par une malédiction terrible. Il n'est présent qu'un jour par an. Au terme de quelques heures, il disparait totalement, il s'évapore littéralement et il réapparait au cours de l'année suivante. Cette malédiction est censée durer 24 ans. Le temps de 24 jours pour Costello.
Ce genre de thématique me plait énormément, je me suis donc régalée de pages en pages à me demander ou et comment il allait réapparaitre. Ca m'a d'ailleurs rappelé une histoire similaire (peut-être de Richard Matheson ? Mais le titre ne me revient pas).
j'ai surtout avide de savoir comment cette histoire allait finir, comment cette malediction allait s'expliquer, comment il allait réussir à briser ce qui l'attend : à savoir que tout ce qu'il aura construit ces 24 dernières années disparaitra (sa femme, ses 2 enfants....) 
Malheureusement, la fin n'est pas telle que je le souhaitais. L'histoire n'est pas si "science-fiction". Nous sommes dans une construction du type "shutter Island". L'histoire de Costello est un livre dans un livre.  Je réalise que décidément, j'aime pas quand ce n'est pas du Happy End ;)

Le titre fait écho au fait que le héros n'a que ces moments très courts pour profiter des gens qu'il aime (et il arrive quand même à s'engueuler avec Lisa même s'ils n'ont qu'un jour par an...). A la fin du roman, on réalise que Costello est finalement complètement passé à côté de sa vie, il n'aura jamais su profiter de  l'instant présent. 
  • Les personnages
Costello est évidemment le personnage central, mais je ne m'y suis pas spécialement attachée. Il ne fait que subir ce qui lui arrive (quoiqu'il n'a pas trop le choix)
Lisa n'a pas non plus vraiment trouvé grâce à mes yeux (ce cliché de la serveuse qui veut devenir comédienne....Et qui y arrive !!!)
Mon personnage favori est incontestablement Sullivan. Le Grand père de Costello. Un personnage haut en couleurs qui ne manque pas de ressources.  
  • Les descriptions, l'environnement
On se promène davantage dans le temps que dans l'espace et on suit avec plaisir les différents événements historiques. Peu de decriptions donc. 
  • Le style d'ériture
Du pur Musso. Il reste fidèle à lui même, c'est à dire avec un style fluide, agréable à lire avec des phrases plutôt courtes et rythmées.
  • Ce que j'ai le plus aimé
Comme je l'ai dit plus haut, j'ai beaucoup aimé le côté fantastique.  
  • Ce que je n'ai pas apprécié
La fin, triste. 
  • Ma note finale
3,5/5
Un Musso agréable à lire, que je conseillerai à celles et ceux qui aiment et connaissent Musso. Toutefois, ce n'est pas son meilleur. Ce n'est pas avec ce titre qu'il faut découvrir cet auteur.



1 commentaire:

  1. Je partage ton avis sur la fluidité de la lecture, je n'ai pas vu les pages défilaient^^ en revanche, j'ai été atrocement déçue par ce roman ! Si l'histoire me plaisait bien au départ s'est allé en se dégradant au fur et à mesure de ma lecture. Du coup, je suis d'accord avec toi, ce n'est définitivement pas le meilleur Musso qui existe mais il reste agréable à découvrir ! Merci pour cette LC ! A bientôt j'espère !

    RépondreSupprimer