mercredi 4 mars 2015

[Chronique] Le messager de Markus Zusak

Infos livre






Titre : Le messager

Auteur : Markus Zusak

Année de parution : 2005

Genre : Contemporain

Thèmes traités : Amitié, amour, entraide, soutien







Résumé
Ed Kennedy, dix-neuf ans, chauffeur de taxi, a peu de raison d’être fier de sa vie : son père est mort d’alcoolisme, il est désespérément amoureux de sa meilleure amie, Audrey, et il partage un appartement délabré avec le Portier, son chien – fidèle mais odorant. Il n’a pas grand-chose d’autre à faire que conduire son taxi, jouer aux cartes et boire avec ses amis aussi perdus que lui. Mais un jour, il découvre un mystérieux message dans sa boîte aux lettres : un as de carreau où sont inscrites trois adresses. Que signifie cette carte ? Que va-t-il trouver à ces adresses ? Pour Ed, c’est le début d’une enquête qui va le conduire de mystère en mystère à travers la ville et l’amener à aider les gens qu’ils rencontrent, avec une obsession en tête : qui lui envoie ces messages ? Ed pour y répondre se voit ainsi forcé de se dépasser et à son tour nous questionne : et si nous vivions tous en dessous de nos capacités ?

Mon avis
Ed Kennedy est un personnage très attachant qui s'avère être de plus en plus attachant à mesure que l'histoire avance.
Lorsqu'il reçoit une première carte (un as de carreau) sur laquelle il découvre 3 adresses différentes, ils décide d'aller à chacune de ces adresse et réalise qu'il doit faire quelque chose pour aider les personnes qui vivent à ces adresses. Evidemment à chaque as complétée, il en reçoit une nouvelle qui compte à nouveau 3 personnes à aider.
On suit donc Ed qui aide toutes ces personnes, sans jamais rien demander ou recevoir en retour que la satisfaction d'avoir aidé.
Ce qui est interessant, c'est la diversité des personnes qu'il aide. Une vieille dame isolée, une jeune mère de famille, 2 jeunes frères qui ne se supportent pas, un prêtre, etc etc....Et pour chaque personne, il trouve la solution. Si parfois c'est "facile" (il suffit d'être une oreille attentive) d'autres fois, c'esrt beaucoup plus difficile (que faire de cet homme qui frappe et viole sa femme presque tous les soirs ? )
Les personnages secondaires sont aussi très bien traités et à mesure qu'on avance dans l'histoire on se rend compte que derrière ces façades de jeunes adultes un peu désinvoltes se cachent souvent des blessures bien plus profondes.

Les style est très bon, la rythme assez soutenu. Il n'y a pas de temps mort et beaucoup d'émotions sont au rendez-vous. On peut passer du rire aux larmes, de la joie à la révolte.

Un très bon titre que je conseille. Markus Zusak est un très bon écrivain. Il me tarde de découvrir ses prochains écrits.


Ma note: 4.5/5

2 commentaires:

  1. La voleuse de livres m'attend mais Le messager, que je ne connaissais pas, me tente aussi beaucoup maintenant. Merci ! :D

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu la voleuse de livres il y a trèèèèèèèèèèèès longtemps et j'en ai garder un bon souvenir ! Je rajoute donc celui ci a ma Wish !

    RépondreSupprimer