mercredi 3 décembre 2014

[chronique] Eleanor & Park de Rainbow Rowell

Résumé :
Etats-Unis, 1986. Eleanor est une lycéenne trop rousse, trop ronde et est harcelée par tout le monde au lycée. Dans le bus scolaire, elle a l'habitude de s'asseoir à côté de Park, un garçon timide, qui l'ignore poliment. Peu à peu, les deux lycéens vont se rapprocher, liés par leurs passions communes pour les comics et les Smiths.



Mon avis : Ce qui m'a le plus plu dans "Eleanor & Park", c'est l'évolution des sentiments entre les deux protagonistes. On ressent bien la façon dont ils passent de l'antipathie, à l'indifférence, ensuite à l'amitié et enfin à l'amour. Et c'est vraiment très bien rendu.
J'ai apprécié aussi le choix des personnages, des ados décalés qui ne répondent pas aux critères de beauté habituels.
L'histoire se lit donc facilement et agréablement et les personnages principaux sont très attachants. Mais on ne peut pas en dire autant des autres personnages.
Si j'ai assez apprécié les parents de Park (qui me semblent des gens "normaux") j'ai tout simplement détesté la mère de Eleanor. Encore plus que son beau-père.
Quel genre de mère peut laisser son mari mettre à la porte sa fille ?
Quel genre de mère peut laisser un alcoolique violent qui n'est même pas le père de ses enfants régir à ce point sa vie ?
Quel genre de mère peut laisser un homme traiter sa fille de pute, de trainée ?
J'aurai aimé savoir ce qui les as menés jusqu'à Richie et pourquoi ils sont "obligés" de rester avec lui ? J'aurai aimé lui trouver des excuses, lui pardonner. Mais je l'ai trouvé impardonnable, je l'ai détesté. Une mère incapable de défendre un tant soit peu ses enfants est inexcusable.

Quand à la fin, je l'ai pour ainsi dire pas comprise. j'ai comme un sentiment d'inachevé...

Et bizarrement, je suis intimement convaincue que c'est un bon livre jeunesse, que j'aurais adoré si je l'avais lu à 14 ou 15 ans. Mais je l'ai lu avec mes yeux de maman de 34 ans.


1 commentaire:

  1. Moi j'ai plutôt aimé cette lecture .. Le soucis, c'est que je l'ai lu après "Nos étoiles contraires" et du coup, il a un peu souffert de la comparaison !!

    RépondreSupprimer