lundi 22 décembre 2014

[Chronique] Une seconde avant noël de Romain Sardou

Résumé :
1851. A Cokecuttle, une cité industrielle anglaise, le petit Harold survit péniblement, vivant sous les ponts et ramonant des cheminées. Et pourtant... Harold ignore qu’il est promis à un destin fantastique. Guidé par un génie invisible, il va découvrir un monde peuplé de lutins, d’arbres magiques et de rennes volants. D’extraordinaires voyages l’y attendent. Il est appelé à devenir un personnage que nous connaissons tous très bien : à la longue barbe blanche et au costume rouge éclatant...

Ce petit orphelin est le Père Noël avant qu’il devienne le Père Noël !

 Au travers de mille péripéties joyeuses, nous allons assister avec lui à son premier Noël, à sa toute première distribution de cadeaux. Une seconde avant Noël, la question reste posée : le père Noël débutant parviendra-t-il à livrer les jouets aux enfants ? Redonnera-t-il enfin aux hommes le goût de l’impossible et du merveilleux ?



Mon avis :
Lorsque nous commençons la lecture de "Une seconde avant noël" nous découvrons les toits d'une ville d'Angleterre. J'ai eu immédiatement la musique des ramoneurs de Mary Poppins dans la tête. J'imagine que c'est le signe que l'auteur a d'entrée de jeu réussi à rendre une certaine ambiance.
Ce conte de noël raconte comment est né le personnage principal de cette fête : le père Noël. De fait, nous vivons donc les aventures de Harold Gui qui n'a pas vraiment été chanceux dans la vie mais qui s'avère être un gamin très débrouillard, très intelligent et très généreux.

L'ambiance du livre semble assez sombre de prime abord : une ville industrielle, un orphelinat qui exploite les enfants, une justice qui laisse à désirer, la misère et la pauvreté à chaque coin de rue. Et pourtant, grâce au personnage principal et à ses aventures, le résultat est agréable et léger.

J'ai beaucoup aimé voir le père noël naître car l'auteur n'a rien laissé au hasard pour chacune des traditions de noël : nous apprenons comment est né le papier cadeau, pourquoi on doit mettre un sapin, la signification de la bûche de noël, la silhouette du père noël a aussi son explication. Le choix du pôle nord jusqu'au son significatif des clochettes, tout est expliqué.

Concernant le style de l'auteur j'ai eu un peu de mal avec le fait que le lecteur est souvent pris à témoin. Mais ça  n'est pas spécialement dérangeant, juste surprenant.

C'est un conte très bien ficelé, à ne pas lire à un autre moment qu'à noël. Je le conseille vivement.


Je remercie une fois de plus Cléophis qui a eu à nouveau un choix très éclairé pour notre lecture mensuelle du CBL :)

3 commentaires:

  1. Merci pour ta participation! J'ai justement adoré ce ton de connivence entre le narrateur et le lecteur, surtout le titre des chapitres, j'ai trouvé ça vraiment très drôle. Sinon, je partage ton avis général. :)

    RépondreSupprimer
  2. ah oui je n'avais pas pensé à mary poppins ! tu as raison !
    bon noël à toi bises

    RépondreSupprimer
  3. Tu m'a donné envie de le lire, je l'ai trouvé en ebook, je le mettrai dans ma liseuse.

    RépondreSupprimer