dimanche 16 novembre 2014

[Chronique]Le feu de la Sor'cière de James Clemens

Résumé : Par une nuit fatale, dans le merveilleux pays d'Alasea frappé par une malédiction, trois mages firent un ultime acte de résistance, sacrifiant tout dans l'espoir de préserver le bien. Cinq cents ans plus tard, au jour anniversaire de cette nuit sinistre, une petite fille hérite d'un pouvoir perdu depuis longtemps. Mais avant qu'elle puisse comprendre son terrible don, le Seigneur Noir lance ses monstres ailés pour la capturer et lui rapporter la magie embryonnaire qu'elle détient. Fuyant les hordes des ténèbres. Elena est précipitée vers une issue terrible... et vers la compagnie d'alliés inattendus. Formant avec eux une bande de parias et de hors-la-loi, elle va tenter de combattre les forces implacables du mal et de secourir un empire autrefois glorieux...


Mon avis : Cette lecture m'a été suggerée dans le cadre d'un challenge sur livr'addict "Choisir la prochaine lecture de ma PàL" et il me permet en outre de répondre aux exigences d'un autre challenge, celui de La Licorne 

Je n'ai pas une très grande expérience de la littérature fantasy mais j'ai eu le sentiment qu'il reprenait un schéma très classique du genre. Cf le bingo de la fantasy, on a pas mal de cases à cocher ;)



 Je n'ai donc pas été surprise par le fil des évènements, pas vraiment de suspense.  Je n'en ai pas moins apprécié la lecture pour autant !

J'ai beaucoup aimé les différents personnages qui entourent Elena, ils sont tous très riches et on a pour presque tous, une idée assez précise de leur passé.
J'ai particulièrement apprécié le personnage de Er'ril de Standi, j'ai été touché par Tol'chuk (l'ogre), j'ai pas du tout aimé Meric (l'el'phe)
Elena, qui est pourtant le personnage principal, n'a rien éveillé en moi, en comparaison à ses compagnons de route (peut-être est-ce du au fait que c'est une toute jeune ado et que les autres personnages sont des adultes ?)

C'est un premier volume dont l'idée est surtout la mise en place de l'histoire, des personnages, et donc je ne l'ai pas trouvé "prenant" mais suffisamment intéressant pour avoir envie de continuer à suivre les aventures de ce groupe hétéroclite.



2 commentaires:

  1. Comme toi, j'avais vraiment ressenti ce tome comme une mise en place. J'ai bien aimé, mais le manque de suspens et la prévisibilité de la quête ne m'ont pas fait lire la suite !

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que ce premier tome est vraiment "classique" et de mise en place mais j'avais bien accroché sur cette histoire et j'ai fini par lire toute la série. Il y a des hauts et des bas, cependant globalement c'est plutôt surprenant.

    RépondreSupprimer