mardi 11 novembre 2014

[Chronique] Demain est un autre jour de Lori Nelson Spielman

Résumé : À la mort de sa mère, Brett Bohlinger pense qu elle va tout naturellement hériter de l'empire de cosmétique familial dans lequel elle travaille. Mais, à sa grande surprise, le testament maternel confie les rênes de la société à sa belle soeur.
Et pour tout héritage, Brett ne reçoit qu'un vieux papier jauni et chiffonné, récupéré en secret par sa mère dans sa poubelle, vingt ans plus tôt : la liste des choses qu elle voulait vivre, rédigée lorsqu'elle avait 14 ans.
Ainsi, elle n'a pas été oubliée par le testament, mais rien ne lui reviendra si, au bout d'un an, elle n'a pas accompli ses rêves d'adolescence. Le problème, c'est que la Brett d'aujourd hui n'a plus rien à voir avec la jeune fille de l'époque, et que ses rêves d'adulte sont bien différents. Enseigner ? Elle n'a aucune envie d'abandonner son salaire confortable et ses stock options pour aller batailler avec des enfants rebelles dans une salle de classe. Avoir un bébé ? Cela fait longtemps qu'elle y a renoncé, et de toute façons Andrew, son petit ami avocat, n'en veut pas. Entamer une vraie relation avec un père trop distant ? Les circonstances ne s'y prêtent guère. Tomber amoureuse ? C'est déjà fait, grâce à Andrew, à moins que....
Malgré tout, Brett va devoir quitter sa cage dorée pour tenter de relever le défi. Et elle est bien loin d'imaginer ce qui l'attend. Menée tambour battant, cette comédie romantique sur les rêves de jeunesse, les illusions perdues et la possibilité de refaire sa vie, se lit d'une traite.
Publié en avant première en France, le premier roman de Lori Nelson Spielman, dont les droits d'adaptation cinématographique ont été achetés par la Fox, sera bientôt traduit dans plus de 25 langues.



Mon avis : Franchement, si j'avais croisé ce livre sur l'étagère d'une librairie, je ne l'aurai pas pris : je n'aime pas le titre, la couverture ne me plait pas, la banderole sur les rêves de jeunesse ne m'attire pas.
MAIS ça aurait été une énoooooorme bêtise !!!
J'ai directement accroché au résumé et j'ai immédiatement eu envie de le lire.
Et ce livre fait partie, incontestablement de mes livres préférés de l'année, un véritable coup de coeur.

Brett vient de perdre sa maman d'un cancer. Dès les premières pages, j'ai donc versé ma larmiche, forcément.
Peu après, elle découvre que sa mère ne lui pas laissé les rennes de l'entreprise familiale, au contraire, elle ne lui a laissé qu'une simple liste de choses à réaliser dans l'année. Ses rêves d'adolescente.

1) Avoir un bébé, peut-être deux
2) Adopter un chien
3) Rester amie avec Carrie Newsome pour toujours
4)Venir en aide aux gens dans le besoin
5) Acheter une maison trop cool
6) Acheter un cheval
7) Tomber amoureuse
8) Faire un spectacle sur une super grosse scène
9) Avoir de bonnes relations avec mon père
10) devenir une prof géniale.

A chaque objectif atteint, une lettre de sa mère l'attend chez l'avocat.

Dans ce récit on voit à quel point Brett évolue dans sa relation avec les autres mais aussi avec elle même. Elle réalise qu'elle ne se connaissait pas si bien que ça et que sa mère avait vu juste. Le bonheur ne se situe pas dans l'argent et les biens qu'on possède (le classique "l'argent ne fait pas le bonheur") mais dans la recherche de l'épanouissement personnel et dans la possibilité de réaliser ses rêves.

Evidemment, on est dans un récit idéaliste et surréaliste mais il est plein de tendresse, d'amour, de bon sentiments. Il n'y a pour ainsi dire pas de méchants et tout se goupille toujours très bien. On a parfois l'impression que la maman de Brett dirige complètement les évènements. D'ailleurs, Brett le dit :  "J’imagine ma mère aux cieux, juchée sur son fauteuil de metteur en scène, brandissant son porte-voix et mettant au point chaque scène de ma vie"

Je crois que ce qui m'a le plus plu finalement, c'est cet amour mère/fille en filigrane dans toute la lecture.






Livre lu dans le cadre du CBL de cléophis :


3 commentaires:

  1. Merci pour ta participation! J'ai quelquefois trouvé la mère un peu omniprésente, sinon c'est vrai que le cheminement de Brett est vraiment intéressant et on vibre facilement avec elle. Une belle surprise également.

    RépondreSupprimer
  2. Nous avons la même conclusion ♥ une belle surprise

    RépondreSupprimer
  3. J'ai juste adoré !!!!! Et contrairement à toi, le bandeau sur les rêves de jeunesse m'a interpellée, peut-être parce qu'en ce moment je me dis que ma vie est bien loin de ces rêves que j'avais justement...

    RépondreSupprimer