mercredi 3 septembre 2014

[Chronique] Cet été-là de Véronique Olmi

Lorsque Cleophis m'a proposé de choisir la lecture commune de cet été, j'ai choisi ce titre, d'une part parce qu'il se situe en été et d'autre part parce que le résumé me tentait bien. Par ailleurs, il a reçu le prix maison de la Presse 2011 ( Comme "les yeux jaunes de crocodiles", "un avion sans elle" ou encore "juste avant le bonheur") donc je pensais ne pas trop prendre de risques ;)

Résumé : Denis et Delphine, Nicolas et Marie, Lola et Samuel. Trois couples qui depuis des années se réunissent le 14 juillet pour profiter de l’insouciance des repas entre amis et l’agréable torpeur des journées d’été normandes. Mais cet été-là, leur rencontre avec Dimitri, un adolescent mystérieux, va rompre cette belle harmonie en faisant planer la menace de la disparition prochaine du grand pin.


Mon avis :
L'histoire met donc en scène 3 couples.
 - Nicolas et Delphine : Une femme infidèle, un homme blasé
 - Lola et samuel : Une femme de la quarantaine qui enchaine les conquêtes, toujours plus jeunes qu'elles et Samuel, son "actuel", âgé de 26 ans, persuadée qu'elle est la femme de sa vie alors qu'il n'est qu'une passade..
 - Marie et Denis : Une actrice de 52 ans, déprimée de voir qu'on ne lui offre plus que des rôles de grand mère et Denis, qui a mal à la hanche (oui oui, c'est l'unique truc qui le caractérise

Il y a les enfants de ces couples, aussi transparents qu'inutiles à l'histoire.

Et Dimitri arrive. Il a 20 ans et il prévient les gens :" Attention votre arbre, là, il va mourir". Oulàlà....La tension est alors à son maximum....

Au fil des pages on apprend 2 évènements.
Lola a eu un enfant, un garçon, à l'âge de 16 ans et elle l'a confié à l'adoption.
Denis se sent responsable du suicide de Kathie, une ancienne collègue dont le frère a juré qu'il vengerait sa mort.

Alors tout au long du livre, je m'accroche....Qui est Dimitri ????
Le frère de Kathie ? Le fils de Lola ?? Les pages défilent, les histoires vides de sens, les conversations superficielles aussi...Puis arrive la fin : Dimitri n'est personne en particulier, chacun reprend sa vie.

Et c'est tout.
Il ne se passe donc pour ainsi dire, RIEN.
Les personnages sont soit pathétiques, soit antipathiques.
L'amitié qui est censée les réunir n'a pas l'air d'être phénoménale. Ils ont même carrément l'air de se faire chier les uns avec les autres. Il y a bien l'une ou l'autre scène sympathique mais ça ne relève pas le niveau général.

Alors je m'excuse auprès des participantes de ce rendez-vous pour avoir fait ce choix si peu éclairé et je suis néanmoins très curieuse de lire vos avis. Qui sait, je suis peut-être passée à côté de quelque chose ?

4 commentaires:

  1. Je suis morte de rire derrière mon PC, c'est exactement ça! Moi aussi, j'y ai cru jusqu'au bout à la révélation sur Dimitri. Je crois qu'on a trop l'habitude de lire des romans policiers ou des thrillers lol.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est quand même super décevant. Si ce Dimitri avait servi à quelque chose, le niveau aurait été une chouchouille plus relevé.
      Parce que franchement, dans le 4e de couv, on a vraiment l'impression qe Dimitri est LE personnage du roman quoi.
      Parait qu'elle a écrit d'autres bouquins plut^to chouettes, j'irai quand même voir un peu ce qu'elle a fait d'autre :p

      Supprimer
  2. Je l'ai lu il y a quelques années et j'avoue que je ne me souviens pas de la moitié de ce que tu racontes.
    Je souviens juste d'un morceau phrase qui m'a marqué "La mer est le seul lieu où crier de joie est possible sans que personne demande de baisser la voix" pour moi qui parle toujours trop fort j'ai trouvé ça très juste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout n'est pas à jeter et certains passages sont effectivement sympas maisle ressenti général est très décevant pour moi.

      Supprimer