samedi 23 août 2014

[Chronique] Beautiful Stranger de Christina Lauren

Résumé : Pour échapper à son ex qui l'a trompée, Sara Dillon, une jeune prodige de la finance, a emménagé à New York City et cherche un peu d'action mais pas de relation. Faire la connaissance de l'irrésistible britannique dans un club n'aurait dû être qu'une nuit de fun, mais la manière et la vitesse à laquelle il noie ses inhibitions va transformer ce coup d'un soir en son Bel Étranger.

Toute la ville sait que Max Stella aime les femmes, bien qu'il n'en ai jamais trouvé une qu'il aimerait garder. En dépit de son charme de bad boy, ce n'est qu'avec Sara - et les photos qu'elle lui a laissé prendre d'elle - qu'il commence à se demander s'il n'a pas trouvé quelqu'un à garder... et pas que dans son lit.


Mon avis : Ce n'est pas de la grande littérature, nous sommes bien d'accord. Et niveau scénario, il faut bien être honnête, ça vole pas bien haut. Une nenette arrive dans une nouvelle ville, recontre un mec qu'elle pense n'être qu'un "plan cul" et finalement, de fil en aiguille....Un thème qui a été remâché un bon milliards de fois. Mais, allez savoir pourquoi, ça reste une lecture agréable et sympa.
Le sexe conté par des femmes me semble avoir un petit quelque chose plus "classe" que lorsque c'est écrit par des hommes.
Ce que j'apprécie aussi c'est le switch d'un chapitre à l'autre : le narrateur qui passe de Max à Sara permet d'avoir les ressentis, points de vue et sentiments d'un côté comme de l'autre.
En tout cas même si ce n'est pas un Goncourt, je lirai volontiers le 3e opus, beautiful player ;)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire